www.visasenbordelais.fr l'émigration au départ de Bordeaux au 19e siècle
    

Documentation - Les navires


Nous essayons de trouver des scans d'images, de gravures, de tableaux ou de photos des navires sur lequels nos ancêtres ont émigré, avec l'autorisation de les publier. Si vous avez cela...

Les renseignements autour des navires donnés ici sont extraits de nos relevés des registres des Navires au départ du port de Bordeaux, des registres des Armements du port de Bordeaux, des registres des Matricules des navires du port de Bordeaux, et les listes de passagers. Ils ne constituent en aucun cas une étude sur les navires présentés.
Les cotes des différents documents sont données en page Documentation - Cotes.

 

Si vous désirez utiliser nos images sur votre site, un petit Message nous en informant serait le bienvenu...

www.visasenbordelais.fr - Navire le Guienne
Coll. www.visasenbordelais.fr
Cliquer sur l'image pour l'agrandir

Le Guienne
Le navire le Guienne était un vapeur de 1167 tonneaux.
Son armateur était Les Messageries Impériales.
Il n'a pas été immatriculé au port de Bordeaux. Son port d'attache a été Marseille puis La Ciotat.
Ses différents capitaines que nous avons relevés : M.M. Enout, Somer et A. de La Noé.
Il avait à son bord de 110 à 115 hommes d'équipages.
Sa principale destination notée sur les registres : Rio de Janeiro, mais il faisait escale à Lisbonne, Gorée, Pernambuco, Bahia, Rio de Janeiro, Montevideo, Buenos Aires.
Il a été relevé dans les registres des départs et d'armements du port de Bordeaux à partir de 1860.

Le Guienne devait effectuer 3 à 4 voyages dans l'année, en rotation trimestrielle avec trois autres navires : Le Béarn, l'Estramadure et le Navarre, tous appartenant aux Messageries Impériales. La date des départs prévus était le 25 de chaque mois pour les quatre navires.
Des listes de passagers qu'il a transportés de 1860 à 1870 sont dans la base des passagers (AD 33 - 8M266 et 8M267).


www.visasenbordelais.fr - Navire quittant le port de Bordeaux
Cliquer sur l'image pour accéder au site du Musée des Beaux-Arts de Bordeaux

© Musée des Beaux-Arts - Mairie de Bordeaux. Cliché F. Deval

Quel est ce navire ?
Notre recherche d'images de navires partis du port de Bordeaux nous a conduits au site du Musée des Beaux-Arts de Bordeaux où une peinture a attiré notre attention.
Il s'agit d'une oeuvre de Richard FAXON "Départ de Bordeaux d'un paquebot transatlantique". Lien vers la fiche de l'oeuvre.

L'analyse de cette peinture, nous montre que le navire représenté a 2 vergues pour le mât de misaine, et 2 pour le mât d'artimon. Le navire Guienne plus haut en comporte 3 pour le mât de misaine et 3 pour le mât d'artimon. Si le tableau a été réalisé en respectant les détails du navire, nous devons donc convenir qu'il ne s'agit pas du Guienne malgré d'autres détails qui semblent correspondre.
Nous avons trouvé sur le site des Messageries Maritimes, une gravure du naufrage du navire le Béarn échoué sur la côte près de Bahia qui au niveau coque et roues à aubes correspondent, ainsi que le mât de misaine avec 3 vergues, et 3 pour le mât d'artimon. Ceci nous amène à penser qu'il pourrait s'agir du navire Le Béarn de la même compagnie (Messageries Impériales). Supposition...
Le navire le Navarre également visible sur le site des Messageries Maritimes a une allure ressemblante, et le même nombre de vergues...

Dans les deux cas, l'année 1868 indiquée dans les informations du tableau dans la fiche de l'oeuvre correspond avec les suppositions proposées ici.

N.B. Cette analyse n'est basée que sur l'observation graphique des documents et ne s'appuie sur aucune analyse d'Historien.

Nous remercions le Musée des Beaux-Arts de Bordeaux pour son aimable autorisation.

Le Béarn et le Navarre faisaient partie des navires - Le Béarn, L'Estramadure, Le Guienne, Le Navarre jusqu'en fin 1869 puis sont venus se rajouter Le Gironde, L'Amazone, L'Uruguay, le Sindh - qui appartenaient à la compagnie des Messageries Impériales en rotation vers l'Amérique du Sud. On trouve ces navires dans les listes de passagers cote 8M266 et 8M267 que nous avons relevées.


Des listes de passagers couvrant la période 1902 à 1909 sont disponibles aux AD33 cotes 4S290 et 4S291. Nous en effectuons les relevés.
Les navires de la compagnie des Messageries Maritimes qui effectuaient des rotations sur Dakar et l'Amérique du Sud sont l'Amazone, l'Atlantique, le Brésil, le Congo, le Cordillère, le La Plata, le Chili, le Magellan...

Nous placerons ici des documents graphiques relatifs à ces navires au fur et à mesure de nos trouvailles.

L'Atlantique
www.visasenbordelais.fr - Navire Atlantique
Le paquebot Atlantique de la Cie des Messageries Maritimes
dans la Gironde. Coll. www.visasenbordelais.fr
www.visasenbordelais.fr - Embarquement à bord du paquebot Atlantique
Embarquement à bord de l'Atlantique.
Coll. www.visasenbordelais.fr

Le Magellan
www.visasenbordelais.fr - Paquebot le Magellan
Le paquebot Magellan de la Cie des Messageries Maritimes manoeuvrant dans le port.
Coll. www.visasenbordelais.fr

www.visasenbordelais.fr - Plaque du navire Magellan Plaque du navire (zoom sur la proue à bâbord photo de gauche).
Ce navire est présent dans les registres des listes de passagers dès le 6 mars 1903 capitaine Riquier (AD33 cotes 4S290 et 4S291). Il semble avoir été en service avant, car à cette date c'était son 9e voyage. Il était toujours en service en 1909 d'après les même registres.

www.visasenbordelais.fr - Navire Magellan
Paquebot Magellan de la Cie des Messageries Maritimes
Coll. www.visasenbordelais.fr
www.visasenbordelais.fr - Navire Magellan
Paquebot Magellan de la Cie des Messageries Maritimes
Coll. www.visasenbordelais.fr

 


Le Cordillère
www.visasenbordelais.fr - Navire le Cordillères
Le paquebot Cordillères de la Cie des Messageries Maritimes remontant la Gironde.
Coll. www.visasenbordelais.fr

 

Ce navire est présent dans les registres des listes de passagers dès 1902, capitaine Richard (AD33 cotes 4S290 et 4S291).

Il a transporté 959 passagers relevés en 1902, 1125 en 1903 et 1093 passagers en 1904, ...

 


L'Amazone
www.visasenbordelais.fr - Paquebot Amazone
Paquebot Amazone de la Cie des Messageries Maritimes
quittant le port de Bordeaux.
Coll. www.visasenbordelais.fr

Ce navire a d'abord été baptisé le Laos, il est arrivé sur la ligne Bordeaux La Plata en 1905 et a été rebaptisé Amazone.
Voir le site des Messageries Maritimes pour plus de détails.
Comme les autres navires de la compagnie, ce paquebot effectuait en moyenne une rotation avec l'Amérique du Sud toutes les 9 à 10 semaines.
Après le départ de Bordeaux, le circuit comprenait le plus souvent les escales suivantes que nous avons relevées (ordre non garanti) :

  • Porto
  • Lisbonne
  • Dakar
  • Vigo
  • Bahia
  • Pernambuco
  • Rio de Janeiro
  • Santos
  • Montevideo
  • Buenos Aires
 

www.visasenbordelais.fr - Paquebot Amazone des Messageries Maritimes
www.visasenbordelais.fr - Plaque du navire Amazone 
Un zoom sur la poupe du navire nous dévoile sa plaque.


 

La salle à manger du paquebot Amazone de la Cie des Messageries Maritimes.
Coll. J.C. Bertreau


Le Chili
www.visasenbordelais.fr - Paquebot Chili des Messageries Maritimes
Paquebot Chili de la Cie des Messageries Maritimes.
Coll. J.C. Bertreau

Ce navire a effectué de nombreuses rotations vers l'Amérique du Sud en passant par Dakar dans la période de nos relevés de listes de passagers de 1902 à 1909.
Il a coulé dans le port de Bordeaux au début de 1903. Il a été renfloué rapidement.
Il semble qu'après son renflouement et sa rénovation, il était le navire le plus rapide de la flotte sur la ligne d'Amérique du Sud.

 www.visasenbordelais.fr - Paquebot Chili des Messageries Maritimes Zoom sur la proue du navire à babord.
www.visasenbordelais.fr - Paquebot Chili des Messageries Maritimes
Paquebot Chili de la Cie des Messageries Maritimes
au mouillage vraisemblablement devant Pauillac.
Coll. J.C. Bertreau
www.visasenbordelais.fr - Paquebot Chili des Messageries Maritimes
Paquebot Chili de la Cie des Messsageries Maritimes.
Embarquement.
Coll. J.C. Bertreau

www.visasenbordelais.fr - Paquebot Chili des Messageries Maritimes
Paquebot Chili de la Cie des Messageries Maritimes.
Coll. www.visasenbordelais.fr


On trouve le plus souvent des cartes postales représentant ce navire couché sur le flanc, à quai, dans le port de Bordeaux en 1903.
Le voici à quai dans une position normale.

Un point de détail a attiré notre attention : la deuxième cheminée n'apparait pas de la même taille que sur les autres photos. Il s'agit vraisemblablement d'un effet d'éclairage.
Le navire semble en maintenance dans le bassin à flots.


Le La Plata
www.visasenbordelais.fr - Navire le La Plata
Le paquebot La Plata de la Cie des Messageries Maritimes.
Coll. www.visasenbordelais.fr


Peu de cartes postales représentant ce paquebot.

Il a assuré la ligne entre Bordeaux et Montevideo de 1889 à 1903.
Il a changé de nom par la suite quand il a été assigné à une autre ligne maritime.

Ici, il est problement photographié en poste à Pauillac où les navires semblaient souvent faire halte après le départ de Bordeaux (beaucoup de cartes postales de navires à Pauillac).


Le Sinaï
www.visasenbordelais.fr - Navire le Sinai
Paquebot Sinaï de la Cie des Messageries Maritimes
dans le port du Havre.

Coll. www.visasenbordelais.fr

 

D'après nos relevés, ce navire n'a pas effectué beaucoup de voyages au départ de Bordeaux. Entre 1902 et 1907, il en aurait effectué 2.

 

 


Le Yang Tsé
www.visasenbordelais.fr - Paquebot Yang Tsé
Paquebot Yang Tsé de la Cie des Messageries Maritimes.
Coll. www.visasenbordelais.fr

 

Un peu plus de 400 passagers ayant émigré sur ce navire dans notre base des passagers de septembre 1908 à juillet 1909 au cours de deux voyages relevés.

Voir les détails sur ce navire sur le site des Messageries Maritimes

 


L'Esmeralda
www.visasenbordelais.fr - Paquebot Iraouaddy
Paquebot Irouaddy/Esmeralda de la Cie des Messageries Maritimes.
Coll. www.visasenbordelais.fr

Nous avons relevé quelques listes de passagers partis du port de Bordeaux sur ce navire.
Sister ship notamment du Yang Tsé, il a été une première fois baptisé l'Iraouaddy, puis a été rebaptisé l'Esmeralda en 1905 (suite à un echouement et renflouage). Il n'aurait assuré la ligne avec l'Amérique du Sud depuis Bordeaux que pendant 2 ans.
Voir les détails sur le site des Messageries Maritimes

A noter que les navires qui navigaient en Méditérannée étaient peints en blanc, et repeints en noir quand ils étaient attachés au port de Bordeaux.



Vous pouvez trouver plus de renseignements concernant ces navires sur les sites French Lines et Messageries Maritimes.


Débarquement acrobatique à Montevideo
 www.visasenbordelais.fr - Un transbordement acrobatique
Coll. www.visasenbordelais.fr

 

"Montevideo - Débarquement par mauvais temps".
Dans certaines listes de passagers, nous avions noté que certains débarquements de passagers avaient eu lieu en rade de Montevideo (et non au port).
Nous savons maintenant ce que cela voulait dire !

La raison de ce transbordement acrobatique est peut être que des travaux étaient en cours dans le port.



Quelques vues du port de Bordeaux (Tout début du 20e siècle)

www.visasenbordelais.fr - Port de Bordeaux
Coll. www.visasenbordelais.fr
www.visasenbordelais.fr - Port de Bordeaux
Coll. www.visasenbordelais.fr
www.visasenbordelais.fr - Port de Bordeaux
Coll. www.visasenbordelais.fr
 


Le Port de Pauillac
www.visasenbordelais.fr - Port de Pauillac
Embarquement de passagers au port de Pauillac.
Coll. www.visasenbordelais.fr

 

Beaucoup de bateaux partant de Bordeaux faisaient halte dans le port de Pauillac pour y embarquer des passagers.
Cette carte nous montre des passagers passant directement du train au navire.

* Supposition : Ils devaient vraisemblablement arriver de la rive droite de la Gironde via un bac au départ de Blaye ? Le train les ayant amenés de l'arrivée d'un bac (Lamarque ?) au ponton de Pauillac. Nous n'avons pas d'information précise à ce sujet.


Nos remerciements à J.C. Bertreau pour son aimable autorisation.

Nos observations et remarques ne sont basées que sur l'examen des documents en notre possession et sur les relevés que nous effectuons. Nous ne prétendons pas faire une synthèse historique.

(Mise à jour le 12/06/2017)


Nous recherchons des cartes postales ayant été envoyées avant leur départ de Bordeaux, par des passagers présents sur les listes que nous relevons. Contactez-nous...